Comment avoir une vie longue et saine ?

Tout le monde veut rester en bonne santé et en forme le plus longtemps possible. Avec un mode de vie sain, vous pouvez y contribuer vous-même. Les facteurs les plus importants sont la nutrition, l’exercice, la relaxation et le sommeil, l’évitement des stimulants et une attitude positive face à la vie. Un mode de vie conscient augmente vos chances de rester en forme jusqu’à un âge avancé.

Voici 10 conseils importants sur ce que vous pouvez faire vous-même pour maintenir votre santé et votre qualité de vie pendant longtemps :

1. Une bonne alimentation

Il n’y a guère de chose plus importante pour le maintien de la santé qu’une alimentation saine. Une alimentation saine fait toute la différence :

– au moins cinq portions de fruits et légumes par jour, de préférence crus, de toutes les couleurs et variétés.

– Produits laitiers quotidiens tels que le yaourt et le fromage.

– Pêchez une ou deux fois par semaine, de nombreuses huiles végétales et hydrates de carbone, dont de nombreuses légumineuses.

– Avec les produits céréaliers, il est préférable d’utiliser la variété de céréales complètes

– Peu de viande et de graisse, faites également attention aux graisses cachées, par exemple dans les saucisses et les produits finis

– Utiliser le sel et le sucre avec modération

– Ne cuisez les aliments qu’aussi brièvement que nécessaire et avec peu d’eau et de graisse

Tout cela permet non seulement de maintenir nos fonctions vitales, mais aussi de renforcer le système immunitaire.

2. Boire suffisamment

Le manque d’eau nuit à l’organisme humain : comme l’eau est non seulement une partie importante des cellules du corps mais aussi le principal composant du sang, le sang ne peut plus circuler correctement si on en boit trop peu. Le corps entier est moins bien approvisionné, les performances et la concentration du cerveau diminuent. L’eau, le vaporisateur de fruits ou la tisane sont des désaltérants appropriés. La Société allemande de nutrition recommande aux adultes de boire au moins deux litres de liquide par jour.

3. Un mouvement régulier

Un sport d’endurance régulier est bon pour le corps et l’esprit et constitue le meilleur moyen de mettre le corps en forme et l’organisme en pleine possession de ses moyens. Le sport contribue à renforcer les défenses de l’organisme, à réduire les symptômes du stress et à prévenir les maladies cardiovasculaires, le diabète, le surpoids et l’ostéoporose.

Même les performances cérébrales au cours de la vieillesse sont influencées positivement. Tout type d’exercice physique contribue à votre bien-être : Le minimum pour prévenir la maladie est une demi-heure d’exercice léger cinq à sept fois par semaine. Il n’est jamais trop tard pour commencer à faire de l’exercice. Même ceux qui ne commencent qu’à un âge plus avancé profitent des effets positifs presque immédiatement.

4. Beaucoup d’air frais et de lumière

L’oxygène réveille les esprits et mobilise le système immunitaire. Par conséquent, sortez à l’air libre tous les jours même en hiver. Un autre effet positif se produit lorsqu’on est à l’extérieur. On reçoit plus de lumière, ce qui améliore également notre humeur. Pendant la journée, la sérotonine, un neurotransmetteur, est libérée, ce qui éclaircit notre humeur. Même par très mauvais temps, il fait beaucoup plus clair à l’extérieur que dans les pièces fermées. La lumière est également importante pour la production de vitamine D, indispensable à la solidité des os.

5. La détente pour l’équilibre

Le stress, la course effrénée et les tensions psychologiques épuisent la résistance ; les perturbations de l’équilibre entre tension et détente peuvent entraîner de graves maladies psychologiques et physiques. Ainsi, au plus tard lorsque le stress et la précipitation prennent le dessus, il est temps de passer à la vitesse inférieure. Les techniques de relaxation telles que l’entraînement autogène, la relaxation musculaire progressive ou le yoga peuvent aider à retrouver l’équilibre et la sérénité.

6. Un sommeil suffisant et régulier

Le sommeil est un besoin fondamental que nous devons satisfaire tout aussi régulièrement que la nourriture et la boisson. Elle est une base indispensable de la vie et la condition préalable au développement, au bien-être et à la santé. Pendant le sommeil, le métabolisme est réduit d’une vitesse, tandis que les mécanismes de réparation fonctionnent à plein régime.

Le système immunitaire, la digestion, le système cardiovasculaire, le système nerveux et le cerveau ont besoin de sommeil pour se régénérer. Des études récentes montrent, par exemple, que les personnes qui dorment régulièrement trop peu ont un risque beaucoup plus élevé de crise cardiaque.

7. Un jogging cérébral très actif

Bouger apporte des bienfaits, ce dicton s’applique non seulement à notre corps mais aussi à notre cerveau. Car tout comme nos muscles, le cerveau veut aussi être occupé pendant toute une vie. Si les cellules grises ne sont pas occupées, elles se décomposent. Inversement, le cerveau peut être entraîné comme un muscle. Pour rester mentalement en forme, les cellules grises ont besoin d’un entraînement quotidien.

8. Le risque pour la santé lié aux stimulants

Fumer est nocif pour la santé, et pour chaque cigarette. Cependant, il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer – même après des années de dépendance à la nicotine, c’est bon pour la santé. Par exemple, après 10 ans d’arrêt du tabac, le risque de cancer du poumon est à nouveau comparable à celui des non-fumeurs ; après 15 ans, le risque de maladie cardiovasculaire. Une consommation modérée d’alcool n’est généralement pas nocive appréciée avec modération, elle peut avoir des effets positifs. Cependant, elle doit être limitée à un petit verre et à plusieurs jours sans alcool par semaine, car il n’existe pas de consommation d’alcool sans risque.

9. Des relations saines

Que cela vous plaise ou non, tout le monde est impliqué dans un réseau de relations. Le succès des relations interpersonnelles est un facteur important pour la qualité de vie, la santé mentale et physique. Des relations vivantes et épanouissantes celles-ci commencent par une relation saine avec soi-même et avec la vie.

10. Un grand « Oui » à la vie

Les personnes ayant une attitude positive face à la vie ont généralement de meilleures stratégies d’adaptation mentale. Ils s’exposent à moins de stress et protègent ainsi leur système immunitaire. De plus, les personnes ayant une attitude positive peuvent mieux rire d’elles-mêmes et ainsi faire preuve de souveraineté et de sang-froid.

L’ouverture, par exemple dans l’échange avec des personnes ayant des expériences et des modes de vie différents, aide à rester flexible. Après tout, si vous êtes pris dans des schémas de vie constamment récurrents, vous limitez vos possibilités d’expérience. Et saisit la chance de laisser votre cerveau rester actif.

5 plats savoureux à base de riz
La farine de chia : de bonnes raisons de l’inclure dans votre alimentation