Sport et alimentation : 7 bonnes pratiques à adopter

Sport et alimentation

Publié le : 21 février 20226 mins de lecture

Compte tenu des efforts qu’exigent les activités sportives, le sportif doit adopter une alimentation qui lui fournit les calories nécessaires. Dans ce cadre, il existe de nombreuses pratiques à adopter avant, pendant et après chaque entraînement. Voici quelques-unes des habitudes alimentaires à observer pour une nutrition sportive de qualité.

1. Avoir une alimentation saine et variée

Une nutrition sportive de qualité passe d’abord par une alimentation saine et variée. Cela permet d’apporter à votre organisme les protéines, vitamines et minéraux nécessaires à son fonctionnement. Pour avoir une alimentation de qualité, il est avant tout nécessaire de prendre les principaux repas à des heures régulières chaque jour. Le petit déjeuner est très important pour son apport en glucides et en protéines qui conditionne le bon déroulement de la journée. Il doit s’agir d’un repas équilibré qui fournit le nécessaire dont l’organisme a besoin. Ne pas le consommer laisse place à une carence que ne peut combler aucun autre repas de la journée. Il est cependant recommandé de varier son repas à chaque période de la journée. Il faut donc veiller à ce que le repas contient :

  • Des féculents, source de glucides ;
  • De la viande, du poisson pour fournir des protéines ;
  • Des produits laitiers pour des apports protéiques et calciques ;
  • Des fruits et légumes riches en fibres, en vitamines et en eau ;
  • De la matière grasse pour procurer des acides gras.

L’activité physique fait dépenser beaucoup de calories et implique le fonctionnement de toutes les parties du corps. Pour fournir à l’organisme les nutriments nécessaires, il est donc important d’adopter une alimentation saine et équilibrée.

Dans le même thème : Nutrition sportive : Quels sont les principaux nutriments ?

2. Consommer des lipides de qualité

Contrairement aux idées reçues, consommer de la graisse n’est en rien mauvais pour les sportifs. Les acides gras sont tout aussi importants à la production de l’énergie nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme. De plus, ils contrôlent l’inflammation générée par les activités sportives et sont des composants importants dans le maintien de l’intégrité de la membrane cellulaire. Il faut cependant veiller à consommer de la bonne graisse. Pensez donc à limiter la consommation des lipides industriels et à opter beaucoup plus pour la graisse naturelle contenue dans les oléagineux, les poissons gras, les avocats, l’huile d’olive, etc.

Nous vous recommandons : Mode des jus de fruits et légumes frais : attention aux calories cachées !

3. Manger en fonction de l’activité sportive pratiquée

Toutes les activités sportives ne font pas appel aux parties du corps de la même façon. En fonction de l’intensité de l’activité, l’apport énergétique requis peut être élevé ou non. Il est ainsi important d’adapter son alimentation au type d’activité pratiqué. Par exemple, pour les sports qui font appel à une bonne endurance, il est important de consommer des glucides complexes. Ceux-ci ont en effet un indice glycémique faible et sont mieux utilisés par l’organisme lors des activités intenses. Par contre, pour quelqu’un qui fait un sport de masse, le besoin est totalement différent. Celui-ci cherche surtout à obtenir une croissance musculaire, ce qui nécessite d’importants apports protéiques.

4. Manger avant toute activité physique

Pour un sportif, il est important de manger avant toute activité physique. Ce repas fournit à l’organisme les calories nécessaires pour tenir durant l’activité. En cas de carence, le sportif peut être victime d’une hypoglycémie. Une alimentation abusive provoque par contre des troubles digestifs.

5. Manger pendant l’effort physique

Pendant l’effort physique, il est nécessaire de bien s’alimenter et de s’hydrater. Ne pas le faire peut entrainer un manque d’énergie et une déshydratation. Il convient donc de bien boire et de manger durant toute activité physique. Les aliments à consommer dépendent cependant de la durée et de l’intensité du sport pratiqué.

6. Manger 30 à 45 minutes après le sport

Le repas après le sport est très important puisqu’il s’inscrit dans le cadre de la récupération. Objectif : compenser les dépenses énergétiques effectuées dans le cadre de l’activité sportive. Ainsi, consommer un repas riche en glucides après le sport stimule le métabolisme du glucose dans l’organisme. Cela optimise aussi l’absorption de certains nutriments comme les acides aminés. Il est par ailleurs important de bien s’hydrater pour une bonne récupération après l’effort physique.

7. Optez pour les compléments alimentaires

Le corps d’un sportif nécessite une grande quantité d’énergie qui peut lui être apportée à travers une bonne alimentation. Néanmoins, il est souvent difficile de fournir à l’organisme tout ce dont il a besoin juste à travers une alimentation équilibrée. Bienheureusement, pour bénéficier des apports nutritifs recommandés, vous pouvez adopter des compléments alimentaires, en plus du régime sportif. Ces produits sont adaptés aux sportifs et fournissent le nécessaire avant, pendant et après un effort physique. Les consommer assure la restauration des capacités de l’organisme et maintient la bonne santé. Les suppléments alimentaires sont par ailleurs faciles à consommer et à transporter, grâce à leur conditionnement en gélule ou en comprimés effervescents.

La nutrition végétale et le sport : un duo gagnant
Toute l’actualité sur le sport et la nutrition

Plan du site