Lipides : comment choisir ses graisses ?

Une silhouette fine est idéalisée depuis le début du troisième millénaire. L’allure, la constitution du corps, le charisme sont très privilégiés. Mettre en valeur ces rondeurs féminines estpratiquement volupté.Choisissez les bonnes graisses et mangez comme il se doit. Comment faire ?

Définition

En biologie, les lipides sont desmolécules hydrophobes ou amphipathique qui constitue la matière grasse des êtres vivants. Que nous procurent les lipides ? Les conseils nutritionnels affirment que les lipides sont des alimentsindispensables à la régénération de nos membranes cellulaires. Ils servent de véhiculer les vitamines et les protéines dans notre corps. Aussi, la sécrétion des hormones est assujettie aux lipides. Notre organisme humain ne peut pas produire en lui-même « d’huiles ». C’est pourquoi, nous devrons en consommer le plus rationnel possible.Sachez que nous ne pouvons pas substituer les lipides. Notre corps humain en a catégoriquement besoin. Prudence ! Il ne faut pas abuser. Il existe en matières grasses les bonnes et les mauvaises. Comment choisir le meilleur?

Les bonnes et mauvaises graisses : c’est quoi la différence ?

La consommationde lipides constitue une empreinte royale pour le bon fonctionnement de notre corps. L’affirmation : « l’huile  est mauvais pour la santé » est à nuancer. Il existe les bonnes et mauvaises graissesComment les distinguer ?Priorisez les graisses d’ordre « naturelle », celles qui ont subi moins de transformation industrielle. Par exemple, l’avocat, l’huile de coco, les poissons, l’huile d’olive, le colza,… Modérez vos envies de beurre ; produits laitiers ; fromage ; le jambon ; le saumon ;les viandes… Évitez autant que possible les sucreries, les céréales, les pâtisseries et viennoiseries, les fast-foods, les fritures,… La préparation est peut-être huileuse mais on ne sait pas la proportion y imbibée. Confrontez votre organisme à des produits ordinaires mais bénéfiques. L’excès de lipides expose l’état de santé à des maladies cardiovasculaires, des risques de cancer.

Soyez optimiste

Il est à souligner que bannir les lipides de votre alimentation n’est point la solution à un bon état de santé. Au contraire, consommez les lipides avec modération. Optez pour les bonnes graisses et vous verrez le résultat. La résistance à la sécrétion d’insuline, aux productions ou stockage d’énergie sont les conséquences néfastes de l’excès de lipides. Toutefois, les vertus sont inestimables : facilite la digestion ; renforce le système immunitaire ; anti-bactéries… comme le cas de la noix de coco, les oléagineux (amandes, noisettes, noix du Brésil) ; l’oméga 6 et l’oméga 3. Attention ! C’est tout le temps à consommer avec modération.

Fibres : un atout minceur et santé
Glucides : privilégiez les index glycémiques bas ou modérés