Glucides : privilégiez les index glycémiques bas ou modérés

Par définition, les glucides ou le « sucre » sont des types de molécule essentiellement composée de carbone, d’hydrogène et d’oxygène. Ces aliments sont parfaitement fondamentaux des êtres vivants.Le taux de glycémie ou l’ « indice de sucre dans notre sang » est personnel. Ainsi, il est de votre devoir de pallier votre métabolisme pour votre état de santé.

Le métabolisme total

Les conseils nutritionnels favorisent l’usage équilibré de lipides, protides et glucides. Le métabolisme total est l’addition de ces aliments. Les apports calorifiques sont conditionnés par la pratique continue d’activités physiques.N’hésitez pas à bouger vos muscles. Vous en avez besoin !Le corps humain produit naturellement du glucide. La consommation en excès de « glucides » fait grossir ; augmente le taux de glycémie (hyperglycémie). Le « sucre » est radicalement un levier d’action pour régulariser vos apports calorifiques. En cas de surpoids, baisser votre glycémie en vous consolant avec des aliments en fibre ; moins farineux ; des légumes crus. Saviez- vous que le temps de cuisson d’un aliment favorise la montée ou la baisse de votre glycémie ? Pour esquiver toutes maladies, prenez vos précautions. Un homme averti en vaut deux.

Le sucre rapide et le sucre lent

Parmi les glucides, la vitesse pointe son charme: le sucre lent et le sucre rapide. Cette rapidité se réfère à la vitesse d’entrée dans le sang : une élévation rapide et brutale du taux de sucre. On constate que dans les pommes de terre frites, l’index de glycémie est assez élevé par rapport aux pommes de terre frites accompagnées de légumes crus. Également, les produits farineux sont amplement constitués de sucre rapide tels que le pain, les céréales, les corn-flakes, les pains de mie,… Les aliments à base de sucre lent sont composés de lentilles, haricots, pois,… La glycémie ne risque de s’élever ni tôt ni brutalement. Lent ou rapide, le glucide que vous avalez ne définit pas votre index glycémique. Puisqu’ au tout début de l’histoire, nous avons affirmé que le corps humain sécrète déjà du  sucre. Seul un glucomètre peut confirmer votre index glycémique.

Choisissez vos glucides

En cas de consommation à quantité abondante de glucides, les maladies cardiovasculaires sont prioritaires, les encas de diabète, le risque de l’hypertension,… L’insuline est un indicateur d’information produit par le pancréas afin de régulariser le taux de sucre dans le sang. Toutefois, elle enchaîne des effets négatifs à long terme tels que la non-réaction à l’insuline et les effets à court terme tel que l’amassement des graisses, ça fait vite grossir ! Choisissez donc les glucides à index glycémique bas et modéré tels que les fruits et légumes. Ils sont à consommer à volonté et sans modération.  Important est l’apport en vitamines, mais plus avantageux sont les antioxydants et les fibres.

Fibres : un atout minceur et santé
Lipides : comment choisir ses graisses ?