Conseils pour les personnes atteintes de diabète

Les personnes atteints de diabète peuvent avoir une vie normale à condition de respecter certaines règles. Voici les 10 conseils en or destinés aux personnes qui doivent s’occuper d’un patient atteint de la maladie.

Les cinq principaux conseils pour les patients diabétiques

Avoir une alimentation bien équilibrée est une recommandation pour diabétique. Il est important de veiller à ce que l’enfant ou la personne diabétique ait une alimentation saine et riche en fibres. Pour les personnes atteintes de diabète de type 1, la nourriture n’est pas interdite et elles ne doivent pas manquer les activités sociales impliquant de la nourriture, telles que les fêtes scolaires. Mais le bon sens et les conseils d’un nutritionniste sont nécessaires. En outre, elles ne doivent pas rester plus de 3 heures sans manger, en se rappelant de mesurer leur glycémie avant chaque repas. Il n’est pas nécessaire de consommer des aliments diététiques (cependant, les boissons sont indiquées dans cette version). Idéalement, vous devriez changer les habitudes alimentaires de toute la famille. D’ailleurs, c’est l’idéale car tout le monde en profitera. Pour une bonne sante, le patient diabétique doit pratiquer une activité physique quotidienne. Il faut maintenir une routine avec des activités adaptées à l’âge de la personne malade. L’exercice joue un rôle clé dans la lutte contre le diabète et sa pratique devrait toujours être encouragée. Si possible, modifiez également les habitudes familiales en matière d’exercice physique afin que chacun ait une vie plus active, loin de la sédentarité. Une des recommandations pour les patients diabétique c’est de respecter les heures de repas et les activités physiques. Cela permet de suivre les niveaux de glucose dans le sang et d’éviter les épisodes d’hypoglycémie (faible taux de sucre dans le sang) et d’hyperglycémie (taux élevé de sucre dans le sang). Faites attention à l’action de l’insuline et de l’activité physique sur la glycémie, en particulier aux petites heures du matin. Les jours d’activité plus intense, la mesure à 3 heures du matin est nécessaire. Il est important de mesurer le taux de glucose dans le sang ou de la glycémie. N’oubliez pas de faire tourner vos doigts, en effectuant l’examen à chaque fois sur un doigt différent. Évitez de percer la partie médiane du doigt et privilégiez le côté, moins douloureux. N’utilisez pas de gel d’alcool avant l’intervention. Si vous ne pouvez pas laver les mains, effectuez quand même l’examen et n’utilisez pas de mouchoir mouillé pour le nettoyer, car les substances qu’il contient peuvent interférer avec le résultat de l’examen.

Les autres recommandations pour les patients diabétiques

Une recommandation pour diabétique est de faire attention à l’hypoglycémie. Partez toujours de chez vous avec votre kit de mesure de la glycémie et ayez à portée de main des aliments permettant de corriger éventuellement votre taux de glycémie, tels que des sachets de miel, de sucre, de glucose ou des bonbons à mâcher. Si vous ne pouvez pas mesurer votre glycémie, en cas de malaise, prenez toujours une friandise. Si vous n’êtes pas sûr que votre la personne souffre d’hypoglycémie ou d’hyperglycémie, il est préférable de supposer que le patient souffre d’hypoglycémie et de la corriger. Aidez-le à voir ses propres réactions corporelles et à identifier plus clairement les symptômes de l’hypoglycémie. En général, un patient qui dit qu’il a faim ou qu’il est triste, qu’il a sommeil ou qu’il est fatigué… ce sont souvent des symptômes d’hypoglycémie et il ne faut pas les ignorer. Sachez que la correction de l’hypoglycémie doit être immédiate. Souvent, vous ne pouvez pas attendre l’arrivée d’un secours, il est donc très important de reconnaître l’hypoglycémie et d’agir immédiatement. Apportez les corrections nécessaires en cas d’hyperglycémie comme convenu avec le médecin, et insistez pour que le patient boive beaucoup d’eau. Orientez le plus grand nombre possible de personnes qui vivent avec le patient sur les soins à apporter au diabète de type 1. Fournir autant d’informations que possible aux proches et à toute personne impliquée dans les activités quotidiennes du patient. L’information sur la maladie permet d’éviter de nombreux problèmes, notamment en ce qui concerne les symptômes d’hypoglycémie et leur prise en charge, auquel cas la personne doit agir rapidement. Consultez votre médecin régulièrement et signalez-lui tout changement plus important afin qu’il puisse ajuster la dose de médicament. N’attendez pas les intervalles de consultation pour faire des changements si votre glycémie est toujours élevée. Faites souvent des examens de routine et passez du temps une fois par an avec d’autres spécialistes, tels qu’un ophtalmologue et un cardiologue. Traitez le diabète et vos soins quotidiens de la manière la plus naturelle possible. Il y a toujours des adaptations à faire qui touchent généralement toute la famille. Il est important de ne pas crucifier directement la personne malade ou la personne qui s’en occupe. Chacun doit participer et partager les soins du patient qu’il s’agit d’un enfant ou d’un adulte. Rien n’est interdit à un patient diabétique. Il n’y a pas d’activité interdite. Ils peuvent tout faire, il suffit d’être prudent et attentif. Il est important de prendre en charge l’aspect psychologique de la personne malade et de sa famille, en instruisant chacun sur ses obligations quotidiennes. Participer à des activités avec d’autres personnes dans des groupes et associations. Soyez au courant des nouvelles technologies et cherchez à savoir quelles sont les insulines les plus modernes et les nouvelles formes d’application qui facilitent la vie quotidienne. Faites attention aux mythes et aux opinions de personnes qui ne sont pas des experts. N’ayez comme source d’orientation que des médecins et des personnes qui sont dans la même situation que vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *