Acheter de la vitamine D d’origine végétale

Bienfaits de la vitamine D

La vitamine D sert à renforcer la solidité de nos os mais elle joue également un rôle important dans de nombreuses autres fonctions de notre organisme. Elle est produite grâce au soleil et une grande partie de la population en est carencée, en hiver comme en été. Voilà pourquoi il est conseillé d’avoir recours à des suppléments, notamment ceux à base de vitamine D3 bio qui est la forme la plus utilisée.

Quels sont les bienfaits de la vitamine D et qui doit en prendre ?

La vitamine D est primordiale pour assurer une bonne santé osseuse, et cela à n’importe quel âge. Il est donc conseillé à tout le monde d’en prendre. On en prescrit d’ailleurs systématiquement aux nourrissons, ce qui a permis de venir à bout du rachitisme. Les populations les plus sujettes aux carences en vitamine D, en plus des nourrissons, sont les femmes enceintes et les personnes âgées, notamment celles qui sont en maisons de retraite. Chez ces dernières, un apport quotidien d’au moins 800 UI permet de réduire le risque de fractures de façon notable.
Mais la vitamine D a d’autres bienfaits. Elle stimule en effet nos défenses immunitaires et a un effet protecteur contre les maladies cardio-vasculaires.

Y a-t-il un risque de surdosage ?

Il n’y a pas de risque de surdosage par exposition solaire. En effet, lorsque notre taux de vitamine D atteint une valeur suffisante, la synthétisation par la peau cesse automatiquement. Pour ce qui est de la vitamine D fournie par l’alimentation (compléments alimentaires ou aliments enrichis), il n’y aurait pas de risque jusqu’à 4000 UI d’apport quotidien. Il est cependant recommandé de se limiter à un apport de 1000 UI par jour, un surdosage en vitamine D pouvant être à l’origine d’un taux trop important de calcium dans le sang et les urines et provoquer des problèmes rénaux et cardio-vasculaires sur le long terme.

Pourquoi privilégier la vitamine D naturelle ?

Comme on l’a vu plus haut, prendre une supplémentation en vitamine D est fortement conseillé pour éviter les carences. Les compléments alimentaires sont donc une solution pratique car ils sont directement assimilables par l’organisme. Il est cependant conseillé de préférer les vitamines d’origine naturelle. Elles sont en effet plus compatibles avec notre physiologie et sont donc plus facilement assimilées par notre organisme. Elles agissent de plus tout en douceur et peuvent être prises sur des périodes plus longues afin de stimuler l’organisme tout en prévenant les effets indésirables.

On trouve la vitamine D naturelle sous deux formes : la vitamine D2 et la vitamine D3. L’efficacité de la première est inférieure à celle de la vitamine D3. De plus, selon des chercheurs norvégiens, son absorption ferait chuter le taux de vitamine D3 dans le sang et ne présenterait donc aucun bénéfice pour la santé.

Présentation de la vitamine D3 végétale et naturelle

La vitamine D3 naturelle est la plus fréquemment utilisée dans les compléments alimentaires. Lorsqu’elle est d’origine végétale, elle provient du lichen qui est la seule plante à en contenir car il s’agit de l’association d’une algue et d’un champignon. Elle est souvent combinée avec de l’huile de coco ou de colza qui ont pour effet de favoriser son absorption. Pour une efficacité optimale, il est conseillé de la prendre au cours des repas (pour qu’elle soit bien absorbée) et de la conserver à l’abri de la chaleur et de la lumière.

UNAE vous propose de la vitamine D3 entièrement végétale, puisqu’elle provient d’un lichen se développant sur les arbres et les rochers de Scandinavie : le lichen boréal. La vitamine qui en est extraite est exactement la même que celle synthétisée par notre épiderme lorsqu’il est exposé au soleil. Elle est proposée en version liquide afin d’éviter le conditionnement en capsules d’origine animale. En effet, ces dernières sont fabriquées la plupart du temps à partir de gélatine de bœuf ou de poisson qui sont issus de l’élevage industriel. Pour ce qui est des gélules en gélatine de poisson par exemple, cette dernière provient principalement des déchets de l’industrie d’aquaculture du tipalia. Or, on sait bien que dans ces élevages les poissons vivent dans des conditions difficilement tolérables.

Pour que l’assimilation de la vitamine D3 végétale soit optimale, cette dernière est associée à de l’huile de colza issue de l’agriculture biologique et extraite à froid. De cette façon, la structure des acides gras contenus dans l’huile est conservée, ce qui n’est pas le cas dans les huiles raffinées.


Comprendre ce qu’est l’ubiquinone et l’ubiquinol
Fruit d’Amazonie : le fruit champion du monde